ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 20/1 - 2011  - pp.31-40  - doi:10.1007/s13546-010-0001-9
TITRE
Peut-on réduire le nombre de radiographies de thorax en réanimation ?

TITLE
Is it possible to reduce the number of Chest-X-ray in the ICU?

RÉSUMÉ

Les radiographies de thorax (RT) constituent l’examen d’imagerie le plus fréquemment prescrit chez les patients de réanimation. Les variations de leurs indications et modalités de prescription (systématique ou à la demande), d’un service à un autre, reflètent l’hétérogénéité des pratiques, non conforme aux recommandations actuelles. Celles-ci plaident en effet pour des RT quotidiennes, notamment pour les patients ventilés et/ou souffrant de pathologies cardiopulmonaires aiguës, tandis que les études de recherche de consensus montrent que les RT sont en réalité plus prescrites selon le contexte clinicobiologique des patients que selon des recommandations générales. L’étude « Radio en réanimation: RARE », récemment publiée, a montré qu’une stratégie de prescription à la demande plutôt que systématique permettait une diminution moyenne d’un tiers du nombre de RT effectuées chez les patients ventilés, sans altération du pronostic. En outre, des indications plus ciblées, associées à l’emploi d’alternatives diagnostiques efficaces, notamment échographiques, devraient permettre de réduire le nombre de RT pratiquées en réanimation, l’irradiation des patients, les délais diagnostiques et les coûts. L’ensemble des données actuellement disponibles doit suggérer aux sociétés savantes d’actualiser leurs recommandations concernant les modalités de prescription des RT en réanimation.



ABSTRACT

Chest-X-rays (CXR) are the most frequent imagebased explorations performed in intensive care units (ICUs). Indications and prescription modalities (whether routine or on demand prescription strategies) may substantially differ from an ICU to another. The observed heterogeneity reflects a substantial distance between clinical practice and official recommendations. Current guidelines recommend CXRs on a daily basis especially for patients receiving mechanical ventilation and/or suffering from acute cardio-pulmonary failure, whereas practice-based studies report that CXR prescriptions are mainly based on the clinical context. The recently published RARE study shows, with a reliable methodology, that prescribing CXR on demand rather than as a daily routine allows to reduce CXR prescription by 32% in patients receiving mechanical ventilation, with a better diagnostic and therapeutic efficiency and without any impairment of prognosis. Therefore, precise targeted prescription together with the use of reliable diagnostic alternatives (such as ultrasound) should result in a decrease in the number of CXRs performed in the ICU, in patients’ global irradiation, in diagnostic delays, and in costs. Considering current available data, guidelines for CXR prescriptions in the ICU should be updated.



AUTEUR(S)
L. CHALUMEAU-LEMOINE, V. IOOS, A. GALBOIS, E. MAURY, G. HEJBLUM, B. GUIDET

Reçu le 19 septembre 2010.    Accepté le 26 octobre 2010.

MOTS-CLÉS
Réanimation, Radiographie de thorax, Stratégie de prescription, Radiographie

KEYWORDS
Intensive care unit (ICU), Chest-X-ray, Strategy of prescription, Routine, On demand

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (459 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier