ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Médecine Intensive Réanimation

2496-6142
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 20/2 - 2011  - pp.112-117  - doi:10.1007/s13546-011-0223-5
TITRE
Facteurs pronostiques de l’embolie pulmonaire

TITLE
Prognostic factors in pulmonary embolus

RÉSUMÉ

L’évaluation de la gravité des patients atteints d’embolie pulmonaire (EP) est une étape cruciale qui permet de guider leur prise en charge. Plusieurs facteurs pronostiques ont été identifiés; ils permettent de stratifier le risque de mortalité ou de complications précoces. L’EP grave est définie par l’existence d’une hypotension artérielle ou de signes périphériques de choc. Sa mortalité supérieure à 25 % justifie une prise en charge thérapeutique urgente et agressive associant inotropes et fibrinolytiques. En l’absence d’état de choc, une dysfonction ventriculaire droite sur l’échocardiographie et une valeur élevée de troponine ou de brain natriuretic peptide (BNP) sont associées à un accroissement du risque de mortalité. Une surveillance étroite de ces patients est alors recommandée, et l’utilité d’une intensification thérapeutique par des fibrinolytiques est en cours d’évaluation. Enfin, les malades stables hémodynamiquement et sans dysfonction cardiaque droite sont à faible risque de mortalité et pourraient, pour certains, être traités en ambulatoire. Des scores combinant ces facteurs pronostiques ont été développés.



ABSTRACT

Risk stratification of patients with pulmonary embolism represents an important step and may help to guide initial therapeutic management. Pulmonary embolism can be stratified into several levels of risk of early death or complications based on the presence of several risk factors. High-risk pulmonary embolism is defined by shock or peripheral signs of hypoperfusion. It is a life-threatening emergency with high short-term mortality (> 25%) requiring specific therapeutic strategy with inotropic agents and fibrinolysis. In patients with normotensive pulmonary embolism, the presence of right ventricular dysfunction on echocardiography and/or myocardial injury, as attested by elevated levels of biomarkers, is associated with an intermediate risk of early death. These patients need close monitoring, while evaluation of fibrinolysis efficacy is currently underway. Patients with normotensive pulmonary embolism and without right ventricular dysfunction or myocardial injury have low risk of death. These patients may be candidates for home treatment. Several scores combining these risk factors have been described.



AUTEUR(S)
O. SANCHEZ, B. PLANQUETTE, A. ROUX, M. GOSSET-WOIMANT, G. MEYER

Reçu le 9 janvier 2011.    Accepté le 11 janvier 2011.

MOTS-CLÉS
Embolie pulmonaire, Pronostic, Échocardiographie, BNP, Troponine

KEYWORDS
Pulmonary embolism, Prognosis, Echocardiography, BNP, Troponin

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (109 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier